Le Cap est en passe de réunir toutes les qualités pour une escapade au soleil en hiver : cette ville vibrante mais laid back, ceinte d’un écrin naturel d’exception au bord de l’océan, offre un cadre parfait pour des vacances sans décalage horaire.

Un sujet réalisé par Mathieu Arsac

Visuels: Mathieu Arsac, DR, Pixabay

Ce qui frappe tout d’abord en arrivant au Cap c’est le cadre naturel : l’océan atlantique d’une part avec une baie sublime et la Table Mountain, une merveille de la nature. Elle donne à la ville une sérénité et un spectacle dont on ne se lasse pas. Visitable par un téléphérique, cette montagne plate traverse l’agglomération et offre une vue à 360° sur ce lieu qui n’était au début qu’une escale de la Compagnie Néerlandaises des Indes Orientales.

Capitale économique et ville dynamique, Le Cap n’en est pas moins relax grâce à un climat méditerranéen et de nombreuses plages. La restauration est toujours d’un très bon niveau avec une offre internationale, des prix tout doux et des produits locaux de grande qualité : le soleil n’y est pas avare. Bref le mix idéal pour les vacances. Le moment pour partir : dés mi-janvier jusqu’à mars durant l’été de l’hémisphère sud. Le trajet en avion est certes long (11 heures) mais tous les vols se font de nuit. Passage en revue de quelques endroits à visiter.

Les quartiers à visiter :

 

Bo Kaap : un des quartiers historiques de la ville avec un patchwork de couleurs vives sur les maisons.

Waterkant : le quartier bobo avec ses jolis maisons colorées et sa multitude de restaurants, cafés et boutiques branchés.

Une adresse pour un petit déjeuner sous une terrasse ombragée : The Charles Café, Waterkant street.

Deux concept stores à checker : Loading, Hudson Street et Maison Mara, Jarvis Street

Clifton Beach et Camps Bay : cette partie résidentielle de la ville réunit les plus belles villas et les plages les plus proches du centre-ville. Mais l’eau est froide ! Il vaut mieux lézarder dans une piscine de grand hotel pour se rafraîchir. C’est le spot pour admirer le coucher de soleil sur l’Atlantique avec un verre de Chardonnay (à prononcer avec l’accent). Camps bay est beaucoup plus vivant le soir avec un front de mer bordé de restaurants et bars branchés.

Une idée de restaurant avec vue sur Camps Bay : http://www.paranga.co.za

Le City Center : les rues Bree Street, et Loop Street rassemblent une belle sélection de bars, restaurants, boutiques et galeries contemporains. Les First Thursday de chaque mois, toutes les boutiques et galeries ouvrent plus tard pour un vernissage géant. A ne pas manquer !

Les échappées belles en journée :

Le Cap de Bonne Espérance

Distant de 50 km, Le Cap de Bonne Espérance qui a donné son nom à la ville, partage symboliquement les eaux de l’Océan Indien de l’Océan Pacifique. Un magnifique parc naturel préserve l’endroit et offre des paysages à couper le souffle.

Sur le chemin du retour (ou de l’aller), une halte s’impose pour aller admirer les pingouins africains de Boulders Beach près de Simon’s Town. Ils ne se montrent guère farouches et posent presque pour l’appareil photo. Et si on en ramenait un ?

La visite des vignobles et les wine tastings

A quelques encablures de la ville, se déroulent très vite de superbes paysages vinicoles. Importée par les Hugenots fuyant la France, la culture vinicole a trouvé ici un terroir idéal pour s’épanouir. Le climat très ensoleillé a créé des vins puissants et… alcoolisés. A consommer avec modération. On pourrait y consacrer des semaines entières. Tous les vignobles offrent des dégustations de vins en l’échange de quelques rands. La vallée de Franchoesk est une des plus connues avec des noms de domaines qui fleurent bon la France : La Motte, Grande Provence…

Le guide officiel des vins Sud Africains pour les œnologues amateurs

http://www.wineonaplatter.com

Une idée de restaurant :

http://www.babylonstoren.com

Un safari

Si vous voulez jouer votre Meryl Streep avec Robert Redford, le parc Kruger au nord-est de l’Afrique du Sud sera plus adapté. Mais c’est à deux heures d’avion. Pour une journée, nous vous conseillons la réserve privée Aquila à deux heures de route du centre-ville. Différents forfaits sont disponibles. C’est l’occasion d’admirer la faune locale : dépaysement garanti !

http://www.aquilasafari.com

Share Button