Deux livres, deux ambiances proposés par notre duo Nélie! Des romans à dévorer lové sur le canapé!:-)

 

photo: janko ferlic, unsplah

Hannah

Sarah Tschopp

Éditions Encre Fraîche

Bio de l’auteur:

Sarah Tschopp est née en 1982 à Fribourg, amoureuse des livres depuis son enfance, elle passe la majorité de son temps à lire ou à écrire que ce soit pour son métier de traductrice ou durant son temps libre. “Hannah” est son premier roman.

 

 

Résumé :

La vie d’Hannah 5 ans va basculer lors du divorce de ses parents. À travers les yeux d’un enfant nous allons suivre le changement et la découverte de sa nouvelle vie entre deux foyers, jusqu’au moment où la maladie va rattraper sa maman et va marquer, une nouvelle fois, la vie d’Hannah.

Avis de Lie :  On entre très vite dans l’univers d’Hannah, grâce au style d’écriture concis de Sarah Tschopp, sous sa plume on redevient enfant, même si je trouve que certains termes sont un peu trop adulte à mon goût (par exemple : sa robe de bourgeoise) Pour ma part, dans la bouche d’une enfant le mot bourgeoise serait remplacé par princesse.  Le retour sur les années 1980 m’a fait réfléchir sur l’enfance, mais également au rôle de parents et m’a ému aux larmes, étant moi-même mère, ce livre m’a transporté dans mes propres souvenirs.Mieux qu’une psychothérapie, ce petit bijou de roman vous fait réfléchir au rôle de la maladie au sein de la famille.

 

 

Avis de Né : Pour ma part, j’ai eu des difficultés à me mettre dans l’histoire surtout quand Hannah se raconte enfant. J’ai nettement préféré les passages à l’âge adulte qui sont plus authentiques. L’auteur décrit très bien l’incompréhension d’Hannah face à la maladie ce qui m’a permis de ressentir de l’angoisse et de la tristesse pour la fillette. Je vous conseille cette lecture toutefois si vous n’avez pas le moral mieux vaut vous abstenir !

***
LE JOUEUR DE BILLES

Cecelia Ahern

Editions Milady

Merci aux éditions Dargaud Suisse pour l’envoi

 

 

Bio : Cecelia Ahern est une romancière irlandaise née en 1981. Elle est la fille de l’ancien Premier ministre irlandais (Taoiseach), Bertie Ahern. A 21 ans, Cecelia a publié son premier roman : PS: I Love You. Le succès ne s’est pas fait attendre : son premier roman a été en tête des meilleures ventes en Irlande pendant 19 semaines. Il a même été adapté au cinéma. Elle a participé à des recueils de nouvelles vendus au profit d’associations caritatives, comme Irish Girls are Back in Town et Ladies’ Night. Son second livre Where Rainbows End (en français, La vie est un arc-en-ciel) a obtenu le prix allemand CORINE et a également été adapté au cinéma (Love Rosie). Elle est diplômée en journalisme et en communication du Griffith College de Dublin. En 2000, elle fait partie du groupe pop Shimma, qui finit troisième à la finale nationale irlandaise pour le Concours Eurovision de la chanson. Elle coproduit la série télévisée américaine Samantha Who. Le joueur de billes est sorti en français en novembre 2017.

 

Résumé : Sabrina Boggs découvre dans des cartons appartenant à son père Fergus, une collection de billes de grande valeur, alors qu’elle ne sait rien de la passion pour ce jeu de l’homme avec qui elle a grandi. Malheureusement, celui-ci ne se souvient plus de rien après son AVC.Sabrina va devoir recoller un à un tous les pans de la vie de ce père qu’elle croyait connaître et découvrira des secrets cachés.

 

 

Avis de Lie : J’ai aimé les chapitres qui sont partagés entre les souvenirs du père et les découvertes de la fille. Les retours en arrières sur l’enfance de Fergus en Irlande dans sa famille de 6 frères sont prenants. La quête que Sabrina entreprend pour comprendre son père va l’aider dans sa vie et m’a touchée. L’univers des billes de collection est un élément essentiel de l’histoire qui est très bien documenté, on apprend beaucoup sur les verres utilisés à la fabrication et aux différents jeux. Sous la plume de l’auteur, les billes prennent toutes leurs importances dans la construction du récit. Pour ma part, il manque un peu de suspense et je n’ai pas été conquise par certains passages du livre que j’ai trouvé trop long où j’ai ressenti un certain ennui à la lecture. Cependant, il s’agit d’une jolie balade sur le thème père/fille et pour tous ceux et celles qui ont aimé PS : I Love You.

 

 

 

Share Button